Visite au musée de la Grande Guerre à Meaux

Musée de la grande guerre

Pendant les vacances de Noël, nous avons visité le musée de la Grande Guerre de Meaux. Il n’est pas difficile de trouver l’imposant bâtiment de l’architecte Christophe Lab, au pied de la Liberté éplorée, monument offert à la France par les États-Unis en septembre 1932. Cet ensemble monumental rend hommage aux soldats français qui ont résisté à l’avance allemande devant Meaux pendant la première bataille de la Marne en septembre 1914.

Objets illustrant le culte du maréchal Joffre

Objets illustrant le culte du maréchal Joffre

Officiellement inauguré le 11 novembre 2011, le musée s’appuie sur l’importante collection de Jean-Pierre Verney (20 000 objets et 30 000 documents !) et dépend de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux. L’historien Marc Ferro est président d’honneur du Conseil scientifique. Le musée, qui a pour ambition d’expliquer la Première Guerre mondiale de façon pédagogique, s’adresse à tous les publics, y compris les plus jeunes. Les deux batailles de la Marne occupent une grande place dans l’exposition, sans que les autres aspects nationaux et internationaux de la guerre soient négligés.

 

Le défilé des soldats de 1918

Le défilé des soldats de 1918

Nous avons été séduits par l’utilisation de l’espace dans toutes les dimensions. Après avoir traversé des salles introductives consacrées aux origines du conflit, on pénètre dans une galerie en marchant aux côtés des soldats de 14 de diverses nationalités. Puis on déambule dans la grande nef où sont exposés les gros « objets » : des avions, des canons, un char, un taxi, un camion pigeonnier. Cette grande salle se termine par une vitrine dans laquelle ce sont les soldats de 1918 qui défilent. Les salles latérales sont consacrées à des approches thématiques de la Grande Guerre : les Américains, la guerre sur mer, les femmes, l’artisanat de tranchées, etc.

La muséographie est soignée, moderne et ludique. Des techniques de projection des images en 3D, des bornes audiovisuelles et interactives favorisent l’immersion des visiteurs, à des fins pédagogiques. Les plus jeunes peuvent manipuler des objets et découvrir le musée par le prisme des animaux dans la guerre.

Affiches illustrant la vie à l'arrière

Affiches illustrant la vie à l’arrière

Quant aux objets, il y en a pour tous les goûts : véhicules, uniformes, armement, objets de la vie quotidienne au front et à l’arrière, etc. Les documents écrits et figurés ne sont pas en reste : journaux, photographies, affiches, cartes postales, gravures, dessins et peintures. Ainsi nous avons découvert, entre autres, l’affiche de l’ordre de mobilisation allemand. Le Musée propose aussi un centre de documentation. Enfin, des circuits touristiques des champs de bataille de la Marne sont proposés, par exemple à Chambry, théâtre de violents combats livrés par les soldats natifs de la région, ou encore à Villeroy, où tomba le lieutenant Charles Péguy.

Nous conseillons vivement la visite de ce musée de la Grande Guerre. Comptez plusieurs heures…

This entry was posted in Musées, Objets, Patrimoine and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire