La Grande Guerre à Londres. Suivez le guide !

La carte du métro de Londres

Retrouvez sur le plan les monuments cités ci-dessous.

Londres n’a pas connu les destructions des villes du front. Tout au plus la ville a-t-elle été victime de plusieurs raids aériens allemands, qui ont occasionné la mort de plusieurs centaines de personnes. Pourtant, la Grande Guerre est partout à Londres. Cette forte empreinte montre combien le conflit a marqué la conscience collective des Britanniques. Ainsi, les nombreux monuments et les magnifiques collections de certains musées londoniens ont de quoi satisfaire les passionnés de la Grande Guerre. En voici une sélection.

Plaque du Victoria and Albert Museum

La plaque commémorative du Victoria and Albert Museum

Plusieurs musées consacrent une partie de leurs collections à la Première Guerre mondiale. Le plus connu est évidemment l’Imperial War Museum, qui ne concerne pas uniquement la Grande Guerre. Les expositions de divers matériels (tanks, avions, canons, uniformes, etc.) et les nombreux documents (films, photographies, archives, témoignages de vétérans) méritent le détour. Une tranchée est reconstituée : elles éveillera les sens ! Beaucoup moins connus sont le National Army Museum, le Guard’s Museum et le Royal Air Force Museum. Enfin, un thème « War and Memory » dans la partie 1900-1960 de la Tate Britain revient sur la Première Guerre mondiale dans l’art britannique au travers notamment des œuvres du peintre Richard Nevinson (1889-1946), du sculpteur Charles Sargeant Jagger (1885-1934) ou encore du peintre Paul Nash (1885-1946).

La ville est truffée de mémoriaux et de monuments commémoratifs. La consultation de la base de données fournie par l’Imperial War Museum permet de les retrouver ici. Comme en France, les halls de nombreux bâtiments publics sont ornés d’une plaque ou d’un monument commémoratif rappelant les noms des soldats morts pendant la guerre comme au Victoria and Albert Museum ou à la gare Waterloo par exemple.

Certains monuments sont incontournables. Dans Whitehall, le Cénotaphe, conçu par l’architecte britannique Edwin Lutyens (1869-1944) en 1920, a été élevé à la mémoire des soldats morts pendant la Première Guerre mondiale. Chaque année, à l’occasion du Dimanche du Souvenir (Remembrance Sunday), la Reine y rend hommage aux soldats morts pendant les deux guerres mondiales. C’est l’une des grandes cérémonies militaires outre-Manche. A quelques centaines de mètres du Cénotaphe dans Whitehall, le Earl Haig Memorial est la statue équestre du Field Marshal Sir Douglas Haig, 1st Earl Haig, commandant des forces britanniques en France pendant la Première Guerre mondiale. Cette sculpture d’Alfred Frank Hardiman (1891-1949) a été inaugurée en 1936. Un soldat inconnu, choisi en France le 10 novembre 1920, est inhumé sous une dalle de marbre noir dans l’abbaye de Westminster depuis le 11 novembre 1920. The Unknown Warrior rend hommage aux milliers de soldats morts aux combats et portés disparus. Enfin, le Southwark War Memorial, sculpté par Philip Lindsey Clark (1889-1979), a été érigé en 1924 sur Borough High Street.

Les monuments de Londres sont principalement dédiés à :

  • des nations alliées : l’Anglo-Belgian Memorial ; l’Australian War Memorial ; le New Zealand War Memorial, etc.
  • des unités et des soldats : l’Imperial Camel Corps, le Machine Gun Corps, le Royal Artillery Memorial, le Royal Fusiliers, le Royal Tank Regiment, le Guards Memorial, le Royal Air Force, le London War Memorial, etc.
  • des civils : le Tower Hill Memorial, le Great Western Railway War Memorial, le LNW Railway Memorial, le Memorial to Edith Cavell, etc.
  • des animaux : l’Animal in War Memorial.

Il est impossible de dresser ici la liste de tous les monuments londoniens de la Grande Guerre, mais ces quelques exemples montrent qu’ils sont nombreux, diversifiés et d’une grande solennité. Pour terminer, signalons cette plaque du Consulat général de France à Londres, sur laquelle sont inscrits les noms des Français de Londres morts pendant la Première Guerre mondiale.

Plaque consulat général de France à Londres

Les noms des Français de Londres morts pour la France sont inscrits sur cette plaque commémorative apposée à l’intérieur du Consulat général de France.
(cliquer pour agrandir).

 

This entry was posted in Commémorations, Musées, Patrimoine and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire