Les marchés de guerre 14-18 ont leur site internet

Source : MEF/SAEF, Société Claude Bonnet, B-0030300(5747)
CAEF_B30004_Robert
Echantillon d’un sachet de toile. MEF/SAEF, Société Robert, B- 0030004

Le Service des archives économiques et financières vient de publier, sur le site internet des ministères économiques et financiers, un mini-site consacré aux marchés de guerre passés entre 1914 et 1919.

Ouvert à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, ce site fait suite à un travail de numérisation de près de 10 682 fiches fournisseurs récapitulant les 11 000 dossiers conservés par le service, soit près de 280 ml d’archives.

Un fonds riche et sous-exploité pour comprendre le tissu industriel français pendant la Grande Guerre.

Sont considérés comme marchés de guerre, au sens de l’article 138 de la loi du 31 mai 1933, les marchés passés par l’État, les départements, les communes et les établissements publics entre le 1er août 1914 et le 25 octobre 1919, ainsi que ceux concernant la liquidation des stocks, la reconstitution des régions libérées et les opérations liquidatrices des séquestres d’Alsace et de Lorraine réalisées après la guerre.

Les grands noms de l’industrie française y sont présents : Blériot aéronautique, Schneider et compagnie, Société Michelin E. et Cie, Louis Renault, Peugeot et Cie, Société des mines de Carmaux, Société lyonnaise des eaux et de l’éclairage, Société chimique des usines du Rhône, Saint Gobain Chauny et Cirey, Manufrance, Champagne Mercier, Moët-et-Chandon, société des établissements Hutchison, François Meunier, G. Lesueur et des fils, Grands magasins du Louvre, Lefranc et Cie… Ces dossiers permettent une connaissance du tissu industriel pendant la Première Guerre mondiale notamment sur le plan géographique. Ils montrent surtout la diversité et la richesse de l’industrie française de l’époque.

Un site internet dédié pour faciliter la recherche sur ce fonds.

Le site internet permet une recherche par grande thématique industrielle et par département. Il offre la possibilité de mettre en avant quelques industries emblématiques : pour l’ouverture, l’accent est mis sur les entreprises Peugeot et Michelin, une entreprise située en Ille-et-Vilaine, Daisay, ainsi qu’une entreprise liée à l’industrie agro-alimentaire, Meunier.

Le site s’adresse à la fois aux historiens économistes ou de l’industrie mais également à un plus large public qui s’intéresse à l’histoire industrielle d’une ville ou d’un département au début du XXe siècle.

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, le Service des archives économiques et financières présente une exposition sur le ministère des finances pendant la Grande Guerre. Elle est l’occasion de présenter les dossiers d’archives originaux des marchés de guerre dans toute leur diversité. Cette exposition est visible à Bercy jusqu’au 31 octobre 2015.

Marie Laperdrix, Chef du service des archives économiques et financières

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire