Sources et vestiges : l’exemple de Carspach

Photo : PAIR archeologie / BNPS.co.uk. Retrouvez le reportage du Dailymail en cliquant sur l’image.

Le 18 mars 1918, après un bombardement de l’artillerie française, 34 soldats allemands sont ensevelis dans une galerie souterraine allemande de première ligne à Carspach (Haut-Rhin). La nuit suivante, les Allemands tentent de secourir leurs soldats. Ils parviennent à extraire deux survivants, qui décèdent par la suite, et une dizaine de cadavres. Puis les combats se poursuivent et le régiment allemand quitte le secteur. C’est ainsi que les corps de 21 soldats ensevelis ont été retrouvés en 2011.

Le site était connu par les sources écrites et figurées (plans, historique du 94e régiment d’infanterie de réserve allemand, etc) et l’existence d’un monument commémoratif sur place. Le Kilianstollen, une galerie souterraine destinée à abriter plusieurs centaines d’homme dans les premières lignes, a été découvert à la faveur de travaux routiers l’année dernière. En septembre et en décembre 2011, des fouilles archéologiques préventives ont été entreprises. De nombreux objets, bien conservés, ont alors été mis au jour. Ils permettent d’en savoir plus sur la vie quotidienne de ces soldats mais aussi sur la construction et l’organisation des fortifications de campagne. Pour Michaël Landolt, archéologue territorial, cette fouille constitue « une opportunité méthodologique où les sources historiques pourront être confrontées aux vestiges archéologiques » (dernier numéro de 14-18, Le magazine de la Grande Guerre). Les scientifiques ont l’intention de faire partager ces découvertes au plus grand nombre (expositions, publications, conférences, visites, etc). C’est passionnant ! Pour en savoir plus encore, rendez-vous sur CRID 1418 et retrouvez le dossier sur L’Alsace.fr.

This entry was posted in Archéologie, Recherche and tagged , , . Bookmark the permalink.

One Response to Sources et vestiges : l’exemple de Carspach

  1. Djemaa says:

    Bonjour, je tiens à vous féliciter pour votre blog. Je suis journaliste dans la Drôme et auteur d’ouvrages. J’ai notamment écrit trois romans historiques consacrés à un soldat allemand en garnison dans ma ville (Romans) de 1943 à 1944. Ces livres non diffusés en librairie sont disponibles à domicile. Si vous voulez en savoir plus, je me tiens à votre disposition. Vous pouvez aussi prendre des infos sur mon blog. Bonne journée, Pascal.

Laisser un commentaire